Le marché de l’hôtellerie en Bourgogne-Franche-Comté

Date : Février 2023

L’étude Pedron, spécialiste de la transaction hôtelière, présent en région vous apporte un éclairage flash sur le marché de l’hôtellerie en Bourgogne-Franche-Comté.

 

La région – Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté (parfois abrégée BFC) est une région administrative située dans le quart nord-est de la France. Elle est issue de la fusion administrative, le 1er janvier 2016, des deux anciennes régions de Bourgogne et de Franche-Comté.

D'une superficie de 47 784 km2, elle est la cinquième plus vaste des treize régions de France métropolitaine et rassemble huit départements : la Côte-d'Or, le Doubs, la Haute-Saône, le Jura, la Nièvre, la Saône-et-Loire, le Territoire de Belfort et l'Yonne.

Sa population s'élevait à 2 801 695 habitants en 2020, ce qui en faisait la troisième région la moins peuplée et la deuxième la moins densément peuplée (58,6 hab./km2).

Son chef-lieu est Dijon tandis que Besançon accueille le siège du conseil régional.

 

En savoir plus - Wikipédia

 

 Les 8 départements composant la Bourgogne-Franche-Comté :

 

Côte-d'Or (21)

Doubs (25)

Jura (39)

Nièvre (58)

Haute-Saône (70)

Saône-et-Loire (71)

Yonne (89)

Territoire de Belfort (90)

 

 

Le nombre d’hôtels en Bourgogne-Franche-Comté en 2022

En 2022, l’INSEE recense en Bourgogne-Franche-Comté 1253 hôtels de tourisme sur ses huit départements.

 

BFC_Tab1 

 

BFC_camembert

 

LA FREQUENTATION HOTELIERE SAISON D’ETE 2022

Les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté ont totalisé près de 8,16 millions de nuitées lors de la saison d’été 2022, sur la période d’avril à septembre 2022.

La fréquentation est en augmentation de 2,5% par rapport à l’année 2019 (la situation avant la crise sanitaire).

Concernant l’hôtellerie on observe un recul de 2,3% qui est dû à une baisse de fréquentation des touristes non-résidents.

 

Fréquentation de la saison d’été 2022 et évolution entre 2019 et 2022 par département

 

BFC_Tab_2a

 

Source : Insee en partenariat avec les comités régionaux et départementaux du tourisme, enquête de suivi de la fréquentation touristique.

 

Le retour de la clientèle hôtelière s’accompagne de la remontée du chiffre d’affaires dans les hôtels. Il est en hausse de 9,7 % et 11,3 % en juillet et août par rapport aux mêmes mois de 2019.

 

 

LE TAUX D’OCCUPATION ET REVPARDES HÔTELS EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

En 2022 le taux d’occupation des hôtels se retrouve à 55,05% stable par rapport à 2019.

 

BFC_Tab_2

 

Cession de fonds de commerce d’hôtels en Bourgogne-Franche-Comté

L’analyse de 18 cessions de fonds de commerce d’hôtel (sélection sur code NAF 5510Z – réserve sur la bonne affectation d’activité) sur la région Bourgogne-Franche-Comté nous permet de constater que le chiffre d’affaires moyen des affaires cédées est de 1 002 383 € supérieur à la moyenne nationale.

L’EBE représente en moyenne sur ces 18 cessions 126 043 € ce qui est au-dessus de la moyenne nationale.

Cette analyse est à prendre avec beaucoup de recul car de nombreux facteurs de valorisation entre en compte pour la détermination d’un prix de vente, l’emplacement de l’hôtel, sa catégorie, le nombre de chambres … De plus on constate que de nombreux petits hôtels vendus en région sont des hôtels-restaurants, ce qui impact la valorisation.

Moyenne nationale établi sur la base de 3418 cessions code APE 5510Z (source evaluationfondsdecommerce.fr)

Source Bodacc

Cession_BFC_TAB_1 

 Cession_BFC_TAB_2

Médiane : désigne la valeur centrale dans un groupe hiérarchiquement ordonné de valeurs.

Valeur moyenne : indique la valeur moyenne arithmétique en divisant la somme des nombres donnés par l’effectif de la distribution.

 

Exemple de cession récente de fonds de commerce en Bourgogne-Franche-Comté (source Bodacc)

En 2023, sur Dijon, Hôtel non classé de 12 chambres, prix du fonds 130 000 € soit 10 833 € la clé.

En 2022, sur Beaune, Hôtel 4* de 24 chambres, prix du fonds 800 000 soit 33 333 € la clé.

 

Pour des raisons fiscales la cession des « gros » hôtels se fait généralement par le biais d’une cession de titres et non par une cession de fonds, c’est pourquoi cette catégorie d’hôtel ne rentre pas dans cette analyse.

Vous avez un projet d’acquisition ou de cession d’hôtel en Bourgogne-Franche-Comté vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’Etude Pedron.