Le dossier de crédit

Aussitôt après la signature de la promesse commencent les démarches auprès des banques, mais préalablement, il faut avoir constitué un dossier de crédit.

Là aussi, au risque de nous répéter, il est préférable de confier la création du dossier à un professionnel

 

En effet :

• Les montages de sociétés ne sont pas toujours simples à expliciter.
• Les calculs de financement et d’évaluation demandent un minimum de connaissances de l’algèbre financière.
• Le langage d’un banquier spécialisé en transmission d’entreprises peut ne pas toujours être compréhensible par tout le monde.

 

Un dossier de crédit doit contenir toutes les informations nécessaires et suffisantes :

• Description complète de l’établissement –physique et commerciale.
• Montage financier.
• Compte d’exploitation prévisionnel.
• Evaluation de l’affaire.
• Curriculum de l’emprunteur – cursus professionnel, garanties personnelles.

Un « bon » dossier est systématiquement accepté, mais il ne faut pas faire de cachotteries. Mieux vaut annoncer dès le départ les incidents qui auront pu émailler une carrière professionnelle - j’ai fait financer des entrepreneurs qui avaient un dépôt de bilan à leur passif - à condition de bien expliquer les raisons de la faillite. La meilleure garantie du banquier étant l’emprunteur, il explorera soigneusement son passé.

A la suite de quoi, vous achetez votre affaire et vous devenez un heureux propriétaire.